Close

La cage et les apriori

justine.D

Introduction

Dans cet article je vais vous parler de la cage. 
Je vois déjà certains venir “Oh là, elle met ses chiens en cage, pauvre bête !”

La cage est souvent vue comme étant limite de la maltraitance, etc. 

Je dirai OUI, si elle est mal utilisée. 
Moi-même au début, je regardai les personnes qui utilisaient la cage, d’un mauvais œil, pourtant, en lisant différents articles (éducation, vétérinaire, etc.) je me suis rendu compte que la cage pouvait bien dépanner. 

Attention : 
Vous ne devez pas utiliser la cage dans le but d’éviter les dégâts chez vous ! Il vous revient d’éduquer le chiot/chien à ne pas détruire (proposez lui un jouet à la place en échange, lorsqu’il mâchonne un objet vous appartenant). Vous devez sortir votre chien/chiot pour le fatiguer (physiquement et mentalement) afin qu’il limite la destruction et qu’il dorme pendant vos absences.

Pourquoi mettre son chiot/chien en cage ?

– Si vous n’avez pas de pièce spécifique pour l’isoler de manière efficace en cas d’urgence (dans le cas d’intervention des pompiers chez vous, par exemple).

 

– Dans les transports ( en avion, bateau etc.), il est parfois obligatoire de mettre son chien en cage.

 

– Dans votre voiture il est également recommandé de mettre votre chien en cage, de plus, cela évite la mort du chien et la vôtre en cas d’accident (car un chien non attaché ou mis en cage, représente un projectile) la fuite du chien en cas d’accident… (Je précise qu’il faut prendre une cage prévue à cet effet, bien entendu).

 

– Si vous faites des expositions canines (les chiens doivent être en cage, lorsqu’ils ne sont pas sur le ring).

 

– Lors d’une hospitalisation chez le vétérinaire, (votre chien sera en cage dans un environnement plus ou moins stressant. Evitez lui le stress de la cage en plus).

 

Vous devez habituer votre chien à la cage.
On ne sait jamais ce que la vie nous réserve et parfois nous n’avons pas le choix. Pensez toujours à la sécurité de votre chien, de vous-même et des autres. En lui apprenant, on évite ainsi du stress inutile pour le chien.

la-cage-et-les-aprioris

Quel type de cage pour mon chien ?

Il faut bien sûr prendre en considération la taille du chien, ajouter de la marge afin qu’il puisse tenir debout naturellement sans devoir baisser la tête, il faut également, qu’il puisse se retourner facilement.

 

Prévoir plus grand est toujours mieux. Je vous conseille une cage pliante métallique (sauf pour le transport, il vous faudra une cage prévue à cet effet), c’est celle qui résiste le mieux dans le temps et vous pouvez facilement la ranger. Si vous avez un chiot, soit vous prenez une cage adaptée à la taille du chiot, soit directement une grande cage, pour quand il sera adulte, si vous souhaitez lui laisser et en faire son endroit à lui.

 

Les prix varient d’un endroit à l’autre selon la taille de la cage, je vous conseille de la prendre sur Internet, si vous avez un petit budget.

Comment habituer mon chiot/chien à la cage ?

1re étape

Pour habituer le chien à sa cage et que celle-ci devienne son endroit de tranquillité et de repos ou occasionnel, il faut bien sûr y aller par étapes et sans jamais finir par du négatif.

Dépliez la cage devant lui et le laisser s’en approcher, sentir, etc. Soyez joyeux et bienveillant (Ce n’est qu’une cage après tout ! ).

2e étape

Mettre des choses à lui dedans (panier, jouet, friandises, etc.).


Pensez à lui mettre un drap sur le dessus et les cotés de la cage, pour apporter un côté cocon (son endroit doit être accueillant.).


Si vous voulez pousser plus loin la positivité, et que votre corps vous le permet, rentrez dans la cage et appeler votre chien joyeusement et pourquoi pas, faire une séance de câlins et papouilles dans la cage. 

 

(C’est une technique que je fais et qui fonctionne bien, en règle général).
Dans cette étape, laissez toujours la cage ouverte.

3e étape

Si la 2e étape ne s’est pas bien passée, ou qu’il lui faut plus de temps, soyez patient avant d’aller à la 3e étape.

 

Une fois qu’il est “désensibilisé à cage” et que vous l’êtes aussi
demandez lui, d’aller dans la cage et vous commencer progressivement à fermer la porte.

Dans un premier temps fermez quelques secondes la cage, en restant à côté.

 

Observez-le et ouvrez la cage, félicitez-le ! Puis faites la chose en fermant un peu plus longtemps, puis ouvrez et récompensez-le. Faites de même en vous éloignant progressivement …

Une fois habitué le chien verra sa cage comme son endroit et ne se posera aucune question lorsque vous lui demanderez d’y aller.
Vous pouvez lui laisser la cage, si vous avez la place et si vous sentez que votre chien l’utilise de lui-même, comme son panier. C’est comme vous le souhaitez.

Attention*
On ne punit jamais un chien qui apprend ! L’utilisation de la cage doit être faite avec intelligence, on évitera de laisser son chien enfermé dedans pendant 10 h, en continu.

La cage doit seulement être utilisée pour les raisons citées plus haut.

Cages adaptées selon le mode de transport.

Pour le transport aérien, il vous faut absolument une cage respectant la norme, IATA.

Voici un lien avec plus de détails à ce sujet : https://www.wanimo.com/veterinaire/vie-pratique/les-normes-iata-pour-le-transport-aerien-des-animaux-de-compagnie-2.html

Pour un trajet sécurisé en voiture, il vous faut le top du top. Une cage solide et adaptée à la taille de votre chien, sans pour autant être trop grande. Le crash-test réalisé par le Touring Club Suisse vous donne plus d’informations à ce sujet. 
https://youtu.be/agqjfkwNpuM

Pour les transports en bateau, il faut d’abord se renseigner auprès de la compagnie de ferries etc. Leurs conditions varient d’une compagnie à l’autre. A ma connaissance, il n’y a pas de type de cage conseillée ou obligatoire à prendre, pour un voyage en bateau. 

 

Un conseil, fuyez les compagnies qui vous disent de laisser votre chien dans votre voiture ! Il faut que le chien soit en cage dans un espace dédié et climatisé.

 

Pour les voyages en train cela dépend du poids du chien et de sa taille, en règle générale pour un chien de plus de 6kg, celui-ci devra être tenu en laisse et muselé, même s’il n’appartient pas à la 1ère et 2ème catégorie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Justine DENIS, responsable de l'élevage et référente "bien-être animal"
ACACED : N°2021/b960-de-70 - SIRET : 908.730.877.00015
© 2022 Les textes et images de ce site sont la propriété exclusive de l'élevage - reproduction partielle ou totale interdite

language »