Close

Le BARF, les bases

justine.D

Introduction

Les informations qui suivent sont issues de mon document sur le BARF que j’ai crée en 2016.

Depuis, ma façon de faire a changé,  je suis passée un à mode plus  “nutritionnel”, celui-ci est plus précis, plus individuel et aussi plus complexe, que le BARF classique (ci-dessous).

Je voulais quand même vous partager ce document afin que vous puissiez avoir une première approche de façon “LARGE”. 

Vous y trouverez beaucoup d’informations intéressantes. En regardant dans cette rubrique, vous aurez d’autres informations qui compléteront ce document.

Cela fait beaucoup à lire, mais il ne faut pas avoir peur, une fois les connaissances de base acquises, cela sera comme un reflex pour vous. 

Ne vous arrêtez pas à ce document, il faut lire beaucoup pour apprendre et s’améliorer de jour en jour. 

Si vous n’êtes pas prêt à cela alors il vaut mieux prendre une “bonne croquette que faire un “mauvais BARF”.

Bonne lecture 

Histoire

Mis au point par le docteur Ian Billinghurst vétérinaire Australien. Menu à base d’os charnu, de fruit et légume, d’abat et de viande, que l’on peut complémenter d’algues, yaourt, huiles, levure de bière etc...

Se poser les bonnes questions avant de commencer :

- Êtes-vous prêts à prendre du temps pour préparer chaque ration pour votre chien ?

- Avez-vous un moyen de locomotion afin de vous fournir en grosse quantité et de varier vos menus ?

- Êtes-vous prêt à apprendre à équilibrer les repas de votre chien du mieux possible, à observer son comportement et    son aspect physique ?

- Avez-vous un endroit pour stocker les aliments frais ?

Ce mode d’alimentation prend un peu de temps pour la mise en sacs des différents aliments constituant le régime alimentaire de votre chien. Lorsque vous partez en vacances, il est préférable de se renseigner au préalable s’il y a un frigo ou congèle à votre disposition. 

1re ration au cru pour votre chien
(selon le BARF "classique")

Pour un chien n’ayant jamais mangé d’aliments crus, il faut d’abord commencer par un « régime d’éviction », c’est-à-dire adapter l’organisme de votre chien à manger des aliments crus avec une viande et un légume simple à digérer, en l’occurrence du poulet cru et des carottes mixées ou en purée (cru également)

Les légumes sont plus facilement digérés en mixer ou purée qu’en morceaux. Il faut savoir que le chien n’est pas capable de digérer le légume entier. 

1re semaine au cru, on va commencer par des aliments simples :

-Du poulet sans os. 

-Des carottes mixées ou en purée.

Calculer sa ration par rapport à sa taille et son poids

Dans une ration complète pour un chien habitué à manger du cru, il faut :

– de la viande, 
– des légumes/fruits
– des abats
– des os charnus.

Si votre chien/chiot éprouve des difficultés à digérer les aliments crus, vous pouvez les cuirs légèrement et réduire la cuisson au fur et à mesure.

Si cela ne suffit pas, vous pouvez rester sur des aliments cuits, tant que ces derniers sont cuits à basse température, il n’y a pas de perte de nutriments etc.

Vous devrez adapter les quantités à votre chien selon ses besoins.

Voici la fourchette des taux de chaque aliment qui doit être présent dans chaque ration journalière de votre chien.


• Viande = 60 à 75 % 
• Os charnu = 10 à 20%
• Abats = 5 à 10% 
• Mix légumes et fruits = 5 à 10%

Pour calculer une ration, il vous faut le poids votre chien. 
• pour un petit chien adulte, la ration journalière va se situer entre 4 et 6 % de son poids.
• pour un chien adulte de taille moyenne, la ration va se situer entre 2 et 4% de son poids (idéalement pour un chien en bonne santé et ayant une activité normale est de 3%).
• pour un grand chien adulte, la ration va se situer entre 2 à 3%.
• pour un chiot, c’est entre 5 et 10 % que l’on réduit jusqu’à son pic de croissance (adulte).

Aide pour faire soit même son calcul de ration.

Afin de trouver la quantité de ration complète, il suffit de multiplier le poids de votre chien par le pourcentage de poids vif. 
Par exemple : 35kg x 3% du poids vif de votre chien= 1050gr (ration totale), puis on décompose ce total avec tout les aliments.

Viande (60%) :  1050gr x60%= 630 gr par jour

Os charnu (20%) :  1050gr x 20%=210gr par jour

Abats (15%) :  1050gr x 15%= 157.50gr par jour Mix légumes/fruits (5%) :  1050 x 5%= 52.50gr par jour.

Quand on débute une alimentation au cru.

Plusieurs étapes sont à respecter, pour que l’acclimatation de votre chien se fasse dans les meilleures conditions possibles. 

 

Cela se décompose en 3 semaines :

 

Semaine 1 :
-viande facile à digéré (exemple: poulet)
-un légume simple à digéré (exemple: carottes).

Semaine 2 :
– Abats ( abats filtrants et abats musculaires)

Semaine 3 :
– Os charnus 

Il est important de faire un point après chaque semaine d’acclimatation à un nouvel aliment, dans la gamelle de votre chien.

Pour ce faire voici quelques questions à se poser.

• Premièrement, il y a la morphologie du chien à prendre en compte (perte ou prise de poids).

• Les selles de votre chien (une crotte trop dure et toute blanche signifie un apport trop élevé d’os charnu, si sa crotte est très molle voire liquide, diminuer les abats ou l’huile par exemple), une belle crotte doit être bien moulée noire et presque sans odeur.

• Son comportement en général.

Le Poisson

L’apport de poisson est très important dans la gamelle de votre chien ! Vous devez en donner tous les jours, 2 ou 3 selon la taille du poisson. Pas d’ajout d’huile de poisson, celle-ci se conserve mal dans le temps. Rien ne vaut le frais.
  • Cabillaud
  • Hareng
  • Sardine
  • Barbeau
  • Carpe
  • Gardon, Goujon
  • Bar
  • Merlu
  • Anchois
  • Maquereau
  • Sprat
  • Saumon hors Pacifique
  • Truite d’élevage
  • Truites sauvages
  • Chabot
  • Esturgeon
  • Lamproie
  • Saumon du Pacifique
  • Thon

On évitera tous les poissons provenant du Pacifique, ils ont pleins de métaux lourds, etc.

Il faut congeler tous les poissons pendant un minimum de 15 jours, certains poissons peuvent être porteurs de la Douve, c’est une maladie qui est mortelle chez le chien.

En congelant 2 semaines votre poisson, vous éliminez la Douve.

les os charnus dans la gamelle

Les os charnus

Il y a 2 types d’os : Les os charnus et les os non charnus. Il est préférable de donner des os charnus à nos chiens pour une simple et bonne raison, c’est que cela n’est pas dangereux, car non friables de plus, cela les force à mâcher donc pas de risque de gobage d’os entier qui pourrait causer des occlusions intestinales dans les cas les plus graves.

Il faut que l’os que vous joignez avec la gamelle soit mangeable entièrement, éviter le fémur de bœuf qui est trop gros, ils serviront plutôt comme os de distraction (quand on donne ce type d’os à son chien, il est préférable de surveiller et de l’enlever au bout d’un moment, car les gros os peuvent, à la longue lui cassé les dents).

Voici une liste de quelques os charnus que vous pouvez donner à votre chien en prenant en compte la taille de sa mâchoire, sachant qu’un cou de poulet par exemple, ne conviendrait pas spécialement à un gros chien par ce que l’os est petit, le chien pourrait l’avaler tout rond : il pourrait s’étouffer ou l’os resterait bloquer dans son appareil digestif.

Cuisse entière, carcasse, cou, aile

Os plat (cote, omoplate)
Queue de veau, pied de porc.

(à surveiller car risque de blessure, aux dents ou la mâchoire)
cela concerne surtout les os de grands animaux .

Les chiens ou chiot n’ayant pas d’expérience avec les os charnus, n’hésitez pas à lui tenir l’os. Veillez à ce que le chien/chiot ne mange pas la viande autour et l’os ensuite. Il doit apprendre à croquer l’os et la chair en même temps.

Le BARF les bases

Les légumes et fruits

Voici une liste non exhaustive de ce que vous pouvez donner ou non à votre chien..

Le meilleur pour lui :

  • Endives
  • Laitues
  • Pissenlits
  • Mâche
  • Blettes
  • Céleri
  • Asperges cultivées
  • Orties

 

Bon pour lui : 

  • Épinards (à donner de temps en temps)
  • Luzernes cultivées
  • Tous types de choux (en petite quantité et une fois de temps en temps)
  • Cresson (en petite quantité)
  • Tomates (à éviter pour les chiens souffrant d’arthrose)

Le meilleur pour lui :

  • Concombre
  • Haricot vert (cuit)
  • Courgette
  • Brocolis
  • Citrouille
  • Navet
  • Carotte

 

Bon pour lui :

  • Betterave (de temps en temps)
  • Lentilles (bien cuite et de temps en temps)
  • Aubergine
  • Poireaux (cuit)
  •  

A éviter absolument :

  • Avocat
  • Pomme de terre
  • Les arachides

Le meilleur pour lui :

  • Abricot
  • Airelle/Canneberge
  • Cerise
  • Fraise
  • Framboise
  • Mûre
  • Pommes

 

Bon pour lui : 

  • Ananas
  • Banane
  • Figue 
  • Agrumes (en petite quantité)
  • Mirabelle
  • Melon
  • Myrtille

 

A éviter absolument : 

  • Raisin en grappe
  • Rhubarbe
  • Cassis

Les compléments alimentaires basiques

Dans chaque gamelle barf il faudra mettre des compléments alimentaires.
Dans ce tableau, vous avez quelques compléments alimentaires.

Vous pourrez adapter selon les besoins et ce que vous trouver de votre côté.

La levure de bière

Riche en vitamines B, Zinc, Phosphore, Magnésium.
À saupoudrer tous les jours dans la gamelle
Bénéfique pour la peau et le pelage. 

Les algues

 

La spiruline : En cure, pour la pigmentation du poil, purifie l’organisme, anti constipant, stimule la régénération des cellules, antioxydants.

 

La chlorella : 1g/jour pour un chien de 20 kg.
Agit comme anti-inflammatoire, aide à l’élimination des toxines.

 

Le varech : 1g/jour pour un chien de 20 kg. 
Aide au bon fonctionnement de la thyroïde, de la peau et du poils, agit comme un stimulant biliaire, purgatif et facilite la réparation des os fracturés.

Vinaigre de cidre de pomme

1 à 2 fois par semaine à hauteur d’un c.s par tranche de 10kg.
Régule l’acidité de l’estomac et permet une meilleure digestion.

L’huile de saumon

Acides gras oméga-3, (DHA-EPA) Acides gras omega-6, Acides gras omega-9.

A donner tout les jours (si pas de poisson dans la gamelle) : 1 c.s par tranche de  10 kg.

Bénéfique pour la peau et pelage.

Yaourt (lait de chèvre ou bifidus)

Un petit plus dans la gamelle de votre chien.

1 yaourt par semaine.

Propriété digestive (probiotique). Aide à lutter contre les parasites, aide à la régularisation du transit.

Les + et les - du BARF

Les + 

– Disparition partielle ou totale des réactions allergiques cutanées.

  (selon la pathologie de base)

– Selles plus ferme, non odorante et compact.

– Plus de flatulence, rot, gaz

– Poil doux et brillant, plus épais, plus dense

– Système immunitaire renforcé, meilleure résistance aux maladies                      courantes (Selon mon observation)

– Rapport avec la nourriture plus apaisé

– Réduction/ limitation du coup de l’alimentation (selon les bons plans)

– Limite le risque de torsion d’estomac

   (mais ayez toujours en tête que le risque 0 n’existe pas !)

– Chien plus musclé naturellement

– Croissance du chien plus harmonieuse.

   (ne booste pas la croissance comme peuvent le faire les croquettes)

Les –

– Obligation de stocker la viande dans un congèle.

– Nécessiter de se fournir en grande quantité de viande.

– Trouver des fournisseurs stables à prix corrects.

– Réorganisation du mode d’alimentation du chien, ainsi que l’organisation        quand on par en voyage.

– Se trouver du temps pour faire les portions du mois.

Informations importantes
( à savoir absolument)

Le saumon du Pacifique 

La maladie d’empoisonnement au saumon ou douve de foie de saumon :

 

Cette malade est causée par une bactérie appelée Neoricketsiahelminthoeca, elle-même véhiculée par le trématode paramphistomata ou douve du foie de saumon, parasite interne transporté par des mollusques, des insectes aquatiques et certains poissons ; ces hôtes intermédiaires sont des porteurs sains. 

 

La douve du foie de saumon est localisée sur la côte Ouest des Etats-Unis, raison pour laquelle on recommande souvent de ne jamais donner à un chien de saumon rose du Pacifique sans le cuire.

 

Fréquemment mortelle, la maladie se développe chez les canidés comme le renard, le coyote et le chien.

Elle se manifeste de deux à trente jours après l’ingestion de la chair crue de l’hôte intermédiaire (poisson contaminé) et provoque des poussées de fièvre, une anorexie et des diarrhées sanguinolentes avec des phases de remissions trompeuses.

En l’absence de traitement, elle aboutit au décès de l’animal dans 90% des cas. 

 

Concernant les effets de la congélation sur le parasite vecteur de la maladie, le Docteur vétérinaire de l’université de l’état de WASHINGTON a établi qu’il devenait inactif au bout de 14 jours à -20° et qu’aucun signe clinique de la maladie n’apparaissait alors chez le canidé ayant consommé le poisson initialement contaminé.

 

Il faut savoir que tous les poissons sauvages sont susceptibles d’être contaminés par la Douve. Il faut donc congeler obligatoirement le poisson pendant minimum 15 jours avant de le donner à votre chien.

Le Porc 

 

La maladie d’Aujeszky :

Il ne faut en aucun cas du porc crut à votre chien si vous habitez le continent européen : les porcs européens peuvent être les porteurs sains de la maladie d’Aujeszky, pathologie neurologique heureusement très rare, mais mortelle, qui se transmet au chien par l’ingestion de viande de porc crue contaminée.

 

Si le cheptel des porcs français à été déclaré indemne de cette maladie depuis plusieurs années déjà, l’École Nationale vétérinaire de Maisons-Alfort publie en 2004 un rapport sur la transmission possible de ce virus des sangliers sauvages aux porcs domestiques.

 

Les élevages de porcs en plein air, même correctement clôturés, ne permettent jamais de garantir l’absence totale de contact entre les suidés sauvages et domestiques.

 

Or, l’émergence de cette infection est bien réelle chez les sangliers sauvages.

Les symptômes de la maladie d’Aujeszky chez les canidés sont semblables à ceux de la rage muette (paralysie agueusie), d’où son autre nom de « pseudo-rage ». L’homme n’est pas sensible à ce virus.

 

Dans la mesure où il n’existe aucun traitement à cette maladie, fatale au chien dans 100% des cas, il existe quantité d’autres viandes présumées sûres, il est donc inutile de courir un risque aussi important pour la vie de votre animal.

Le BARF dit "Nutrionnel"

Après avoir lu l’article ci-dessus je vais maintenant vous parler de ce je fais.

J’ai longtemps pratiqué le BARF “Classique(ci-dessus). Après avoir croisé la route de “la cantine d’Owen” j’ai appris à repenser le barf de manière nutritionnel.

Le but n’est pas de faire “comme dans la nature et ou comme des loups sauvages” mais de se pencher sur les besoins réels du chien, de nos chiens actuels.

Si un repas 100% en protéines animales suffit à un loup ce n’est plus le cas pour le chien. Par exemple : la viande apporte suffisamment de zinc pour un loup mais pas pour un chien, il faut donc amener un apport supplémentaire (autre aliment ou un complément alimentaire).  

J’ai concocté ces gamelles, à l’aide de mes différentes lectures ainsi que mon expérience, tout en posant des questions aux professionnels de la nutrition canine, afin de perfectionner le plus possible les repas de mes chiens.

Pour s’améliorer, il faut en parler (aux bonnes personnes de préférence, des professionnels de la nutrition canine).
J’ai aussi appris à utiliser un logiciel “Pet Diet Designer” et la table Ciqual comme support nutritionnel. 

Aliments de base présents dans la gamelle des mes chiens.

Parure de muscles de boeuf
Viande de dinde ou de poulet
Harengs entiers 
Carcasse de poulet (coffre, tête et cou, dos).
Foie de boeuf
Coeur de boeuf
Jaune d’oeuf
Levure de bière 
Flocons d’avoine (vitamines B, manganèse etc)

Les compléments obligatoires par rapport à cette gamelle

Kelp pour l’apport en iode 

Vitamine E (oublier du BARF classique)

Zinc 

Lithothamne pour le calcium (si vous ne souhaitez pas donner d’os charnus à votre chien)

Les chiens ou chiot n’ayant pas d’expérience avec les os charnus, n’hésitez pas à lui tenir l’os. Veillez à ce que le chien/chiot ne mange pas la viande autour et l’os ensuite. Il doit apprendre à croquer l’os et la chair en même temps.

La table Ciqual

C’est tout simplement un fichier Excel qui vous permet de voir la composition de chaque aliment. 

Ce fichier qui est créer par “anses” (Agence nationale de sécurité sanitaire, alimentation, environnement, travail), est disponible ici

Pet Diet Designer

Ce logiciel est conçu pour vous aider à apporter tous les nutriments dont votre chien à besoin.
Vous créez la fiche de votre chien et ensuite ses recettes.
Vous pouvez enregistrer de nouveaux aliments pour ensuite les mettre dans votre recette.

Il est uniquement en anglais et coûte une vingtaine d’euros.

Si vous souhaitez en savoir plus sur ce logiciel, veuillez cliquer ici

 
“Le logiciel est conforme aux directives établies par la publication 2006 du NRC, “Nutrient Requirements of Dogs and Cats”.

PET DIET DESIGNER

Les idées reçues sur le Barf

Bien souvent, les personnes qui pratique le BARF (ou autre méthode basée sur le “fait maison”),  vous vendent le BARF comme “l’alimentation miracle”, c’est une grosse erreur de leur part. 

Je vais me faire “l’avocat du diable” dans cette partie et vous expliquer le vrai du faux par rapport à certaines affirmations sur les méthodes d’alimentation naturelles.

Les affirmations

– L’os charnu dans la gamelle empêche l’apparition du tartre  :

FAUX ! Le tartre est un composé de diverses bactéries qui se minéralise pour former une plaque.

Une alimentation humide et la taille du chien semble avoir un effet bénéfique à la formation de tartre.

Or, l’os charnu et un aliment humide (tout comme le reste de votre gamelle) et bien que le chien mastique l’os n’est pas suffisamment abrasif pour débarrasser le chien du tartre.

 

– Nourrir son chien au BARF augmente son espérance de vie :

FAUX ! A ce jour, aucune étude ne permet de prouver cette affirmation. Beaucoup trop de paramètres entrent en compte au sujet de la longévité du chien (génétique, hygiène de vie, environnement …)

 

– Un chiot nourri au cru dès son plus jeune âge grandira de manière plus équilibrée :

VRAI et FAUX ! Prendre cette phrase “au pied de la lettre” est très dangereux pour votre chien ! 

Nourrir son chiot au BARF lui permettra de grandir de manière plus équilibrée SEULEMENT et SEULEMENT SI son repas est équilibré aussi !

Après avoir lu l’article ci-dessus devait TOUT apporter en quantité suffisante dans sa ration, sinon la croissance de votre chiot sera fortement altérée. 

 

– Préparer du cru à son chien ne coûte moins cher que d’acheter des croquettes industrielles :

FAUX ! Un BARF bien fait coûte le même prix ou plus cher qu’une croquette de grandes marques. 

Le prix va varier selon les “bons plans” que vous allez trouver.

 

– Avec le BARF vous n’avez pas de risque de torsion d’estomac :

FAUX ! Peu importe le mode d’alimentation votre aura le même risque de torsion d’estomac qu’un chien nourrit aux croquettes. 

 

-Le BARF est plus rapidement digéré que les croquettes : 

FAUX ! Mettez une croquette dans de l’eaumettez un morceau de bœuf dans les mêmes conditions que la croquette. D’après vous lequel des 2 va se décomposer en premier ?

La croquette bien sûre ! Alors expliquez- moi pourquoi la croquette serait plus longue à être digérée que le BARF ? 

 

– Je ne vais jamais chez le vétérinaire avec un chien nourri au BARF :

VRAI ! Une gamelle bien équilibrée limite fortement les maux courants chez le chien. 

 

-Les selles de mon chien sont petites et moins odorantes :

VRAI ! En effet, le corps assimilera beaucoup mieux les nutriments et rejettera moins de déchets.

 

Le cru rend agressif : 

FAUX ! Je pense que si le cru rendait le chien agressif cela se saurait et la pratique du BARF serait interdite.

 

-Le BARF limite ou évite les cancers :

FAUX ! J’aimerais tellement que cette affirmation soit vraie, mais ce n’est pas le cas.

Un cancer est généralement plurifactoriel, une alimentation à elle seule ne limite en aucun cas les cancers. 

Mes lectures et références :

Page facebook :La Cantine d’Owen le site internet LA CANTINE D’OWEN

Groupe facebook, qui est maintenant archivé (quel dommage, j’ai beaucoup appris grâce à lui) : Nutrition canine, vers une approche nutritionnelle du BARF

BARF ASSO : pour la base du BARF

Raw Fed & Nerdy : en complément

Articles complémentaires 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Justine DENIS, responsable de l'élevage et référente "bien-être animal"
ACACED : N°2021/b960-de-70 - SIRET : 908.730.877.00015
© 2022 Les textes et images de ce site sont la propriété exclusive de l'élevage - reproduction partielle ou totale interdite

language »